Interview Julien 2

Julien pn 1
Julien avec son équipe de PN (de g. à d.: Michel, Julien, Victor, Vincent)

Plus rien n'arrête Julien Dupouy! Outre ses excellents résultats avec son équipe de PN (leader de sa poule à ce jour), il excelle également en N2 aux indivs, réalisant tour après tour de superbes perfs! Après son interview d'octobre, Julien se livre de nouveau et nous raconte sa vie de papadirecteurcommercialpongiste. Bonne lecture à tous.

Bonjour Julien, peux tu te présenter à nouveau pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Bonjour à tous. Je n’ai pas changé de statut depuis le mois d’Octobre. Toujours 35 ans, pacsé avec Alexandra, 2 Enfants Louis (3 ans) et Pauline (18 mois). J’ai par contre changé de travail. Je suis Directeur Commercial aux Vignobles DESPAGNE. D’ailleurs j’attends vos commandes de Rosé pâle 2015 pour cet été. Nouveau vin extraordinaire « Le Mythe D’AMPHORIE ».

Quel matériel utilises tu désormais ?

Font b donic b font original font b acuda b font font b s3 b0101031Font b donic b font original font b acuda b font font b s3 b

Je rappelle que ce n’est pas le matériel qui fait le champion... Je n’ai donc pas changé. ACUDA S3 sur les deux cotés (revêtements avec un gros contrôle) et un bois ANDRO d’attaquant.

Dans quelles compétitions es-tu engagé ?

Je joue en PN avec mon coach Michel Bellegarde (Magnifique Défenseur avec une expérience au plus haut niveau), Vincent Frigoul (jeu Grandiose avec un physique tennistique incroyable) et Victor Palu (Le jeune de l’équipe au revers en cloche inimitable qui a fait les championnats d’Europe jeunes). Quelle belle équipe ! Nous jouons les premières places. Je commence à rêver d’une montée en N3…. Et je viens de confirmer mon maintien en Nationale 2 séniors en compagnie de Lisa Petit (LA championne d’Aquitaine Minime qui progresse de balle en balle), du grand et magnifique Guillaume Bastie au revers de fou (enfin sauf ce week-end end !), ainsi que d'Audran Latorre.

Laquelle de ces compétitions préfères tu, et pourquoi ?

Les deux sont importantes pour moi. Certes c’est un sport individuel mais ce que j’aime c’est le partage et la communion avec les gens. Des jeunes aux gens expérimentés. De joueurs à accompagnateurs. (Cf Couscous à Mont de Marsan / ou mexicain avec Laurent Palu pour son anniv). Le Ping est juste un moyen de se rencontrer entre personnes d’horizons différents.

Quel type de jeu aimes-tu ? A quels joueurs aimerais tu ressembler ?

Dr neubauer 1
Herbert "Dr" Neubauer, inventeur des célèbres picots éponymes, et cauchemar de Julien...

Je n’ai pas de jeu préféré. Chaque personne produit un style de jeu complétement différent. Difficile pour moi de te dire ce que je préfère. Par contre le jeu sur défense n’est pas « ma tasse de thé » mais je m’y accommode. Le pire étant les jeux avec soft. C’est toujours très compliqué pour s’y adapter. D’ailleurs, je perd en N2 ce week-end end 3 personnes avec soft. Des revêtements « Dr Neubauer » sans mousse. Injouable. Là il faut user de son mental et de stratégie. Les automatismes ont la vie dure.

Jan ov waldnerJacques secretin 2

J’aurais aimé être Jan Ove WALDNER : Le dieu (à gauche), ou Jacques SECRETIN : le virtuose (à droite).

Selon toi, quelles sont les qualités pour progresser au tennis de table ?

Work hard play hard

Le talent ne suffit pas. Ça aide pour commencer peut être et encore. Il faut s’entrainer intelligemment. Il vaut mieux 2 entrainements réfléchis de 2 heures par semaine que 3h d’entrainement par jour complètement désorganisées. Aie, je tape sur les structures sport-étude ou pôle France. Voilà ma petite revanche... Bien sûr un coach pour montrer les gestes techniques et les réajuster. Indispensable. Sachez que vous avez les meilleurs à Libourne. Profitez-en. Surtout il faut savoir reconnaitre ses faiblesses. Porter un regard objectif sur son jeu. Ensuite s’entrainer sur ces points faibles et répéter / répéter / répéter…. La régularité et l’abnégation sont donc les maitres mots.

Nous connaissons déjà ton meilleur souvenir, si il n’a pas changé (cf : interview du mois d'octobre 2015 ), quel est ton pire souvenir ?

Les mauvais moments sont déjà oubliés. Par contre ma dernières grandes émotions s’est passé il y a quelques semaines à Libourne. Nous sommes à la belle. Match  avec une forte tension. J’ai pris l’avantage avec mon service qui ne faibli pas et mène 16 à 15. Je suis comme dans du coton. Mon esprit ne divague pas. Aucune baisse de régime. Aucun égarement mental. Je ne me laisse pas le temps de penser ni à l’après ni à l’avant.  Je suis concentré. Un service rentrant très coupé arrive sur mon revers presque infirmerie (très proche du bord de table). Volontaire de la part de mon adversaire qui joue sur mon point faible. J’avais jusqu’alors essayer de couper la balle par des poussettes. Dans la réflexion de jeu avant le service, j’ai peur mais je sais que la seule façon de gagner le point et de démarrer avec un top revers soit frappé si le service est lifté ou mou (Peu probable) où un top revers avec beaucoup d’effet sur balle coupé. Je joue la gagne… Mon top rotation est réussi et arrive sur son coude. Il est surpris. Il bloque et sa balle sort. Je viens de gagner un très bon numéro français. Quelques minutes après le match, sur le banc pour encourager Vincent et Victor pour la gagne, je suis encore concentré. Belle émotion et belle sensation.

Comment concilies tu ta vie professionnelle/personnelle et l’entrainement ?

Nous restons très organisé avec Alexandra pour la partie personnelle. Merci à elle de me laisser vivre mon sport. Compliqué avec mon travail car je suis amené à voyager souvent. Mais je m’arrange à faire du physique quand je ne peux pas venir m’entrainer. Merci à Martin pour ses conseils.

Quels sont tes objectifs pour la fin de la saison ?

Mon objectif est de passer dans les 1000 premiers joueurs Français. Trop compliqué pour cette année. Le temps est avec moi…

Merci pour ta participation Julien, le mot de la fin est pour toi :

Venez nous encourager. Et amener des gens voir du Ping. La bise à tous les bichons.